blog.remersdael.be

blog.remersdael.be

Rémersdael communique

Rémersdael, un village, une communauté...
Un village un peu perdu à l'est de la commune des Fourons.
Une communauté qui devient plus petite, mais qu'il faut préserver en gardant le contact avec ceux qui ont quitté le village et en l'ouvrant à ceux qui s'y installent.

Manu Woyaffe (Xhoffraix) revient à Minerois, là où il a commencé en équipe première

InformationsPosted by Jean-Louis Xhonneux 2016-11-05 15:06:50


Manu Woyaffe, le fils de Geneviève Pinckaers, est déjà revenu à Minerois. Mais il espère surtout un sursaut d’orgueil de la part de ses jeunes coéquipiers qui doivent faire plus d’efforts et se faire mal pour relancer la machine…

Ce n’est pas un come-back, ni un véritable retour aux sources, puisque l’Ensivalois Manu Woyaffe (31 ans), qui revient demain avec Xhoffraix dans le club qui lui a donné sa chance en équipe première (Minerois), n’a évolué « que » 3 saisons au stade Baguette. « C’est toujours un plaisir pour moi de revenir à La Minerie », nous disait Manu. « Mais je dois avouer que je ne connais plus grand monde dans ce club. À part Coco Grosjean et Marcel Thomsin, toutes les têtes du comité ont changé. Quant aux joueurs, je n’y ai joué avec personne ».
Puis de signaler tout de même : « Vous imaginez, quand je suis arrivé en première à Minerois, jadis, j’y jouais avec Michel Thomsin et, demain, je vais jouer contre son fils qui venait alors nous voir en courte culotte ! » En effet, notre excellent cycliste, qui est revenu au football il y a 2 ans, se souvient très bien de son arrivée en bord de Befve : « J’ai fait mes classes de jeunes à Aubel. À l’époque, j’habitais Froidthier. Mais à 14 ans, j’ai stoppé le foot car j’aimais toucher à tout, notamment au moto-cross. Puis, à 19 ans, mon voisin m’a fait venir chez les « Rouches » car ils avaient été champions en juniors et c’était pour jouer avec mes amis en pro- vinciaux. Après quelques mois, Bob Formatin m’a demandé de jouer libero en première à la place de « Bijou » (NDLR : Michel Thomsin) car il voulait l’utiliser au milieu de l’entrejeu. Depuis, je n’ai plus quitté cette position sur le terrain ».
Après ses 3 saisons là-bas, il a migré 2 ans vers Blegny, pour aller ensuite 2 ans à La Calamine, puis une année à Spa avant un dernier retour à Kelmis où il a même stoppé sa carrière pour s’adonner au vélo. Sous la houlette de Laurent Defour, Manu a repris le chemin du terrain et s’est lié avec Xhoffraix. Mais actuellement, cela lui pèse un peu : « Oui, je suis un peu déçu depuis quelques semaines. Il est vrai qu’Xhoffraix a beaucoup d’absents et de blessés. Ok, on fait confiance aux jeunes, mais ceux-ci éprouvent quand même beaucoup de difficultés à venir s’entraîner deux fois… Cela m’énerve et ne me permet pas d’être dans de bonnes conditions. On ne progresse pas. Les jeunes ne s’investissent pas assez ».
Woyaffe tente de faire réagir les jeunes loups xhoffurlains car la situation n’est pas très bonne non plus au classement : « Il faut gagner demain ! Je reste encore motivé quand je vois comment Robin se donne dans son travail. Actuellement, on doit faire avec ce que l’on a, mais pour arriver à quelque chose, il faut travailler, s’entraîner, se faire mal. Alors, on parviendra à augmenter notre niveau. On doit se mettre un peu plus de pres- sion. Je dois aussi me reprendre car mon niveau a baissé depuis quelques semaines, mais j’ai dif- ficile à me remotiver… »

PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2016



  • Comments(0)//blog.remersdael.be/#post306